© 2023 by My site name. Proudly created with Wix.com

Voyage exceptionnel au coeur de la Kumbha Mela en Inde à Ujjain.

 

 

Tous les douze ans a lieu la Purna Kumbh Mela, ou grande Kumbh Mela, à Prayag. Plusieurs millions de personnes y prennent part ce qui en fait probablement le plus grand pèlerinage du monde. Les estimations considèrent que lors de la Purna Kumbh Mela en 2001, 70 millions de personnes se sont succédé sur les rives duGange en trois semaines. La Maha Kumbh Mela se tient à Allahabad (Prayag) tous les 144 ans, après 12 Purna Kumbh Mela. La dernière a eu lieu en 2013 et a accueilli plus de 100 millions de personnes selon les estimations.

 

L'observance de la Kumbh Mela est basée sur le mythe hindou du barattage de la mer de lait. Dans les temps très anciens, les deva et les asura, les dieux et les démons, firent une alliance provisoire de façon à travailler ensemble à l'élaboration de l'amrita, le nectar de l'immortalité, à partir de la Ksheera Sagara, la mer primordiale de lait, et à partager ensuite cet amrita. Cependant, quand la kumbha, la cruche, contenant l'amrita apparut, les démons s'en emparèrent et s'enfuirent au loin pourchassés par les dieux. Durant douze jours et douze nuits divines, l'équivalent de douze années humaines, les dieux et les démons combattirent dans le ciel pour la possession de la cruche d'amrita. Pendant la bataille, des gouttes d'amrita tombèrent en quatre endroits: Prayag, Hardwar, Ujjain et Nashik, raison pour laquelle ces villes sont sacrées et le lieu de la célébration de la Kumbh Mela.

 

Les villes qui accueillent les Kumbh Mela sont le théâtre, au début de la manifestation, de parades cérémonielles qui marquent l'arrivée officielle des saints hommes, montés sur une grande variété de modes de transport, éléphants, chevaux, chameaux, voitures, palanquins, et chariots, parfois tirés par des hommes faisant preuve de dévotion. Généralement les sadhu Naga Baba, les guerriers de Shiva, sont les premiers à défiler sous une pluie de pétales, puis chaque secte tente de dépasser les autres par la splendeur de son cortège..

 

Le Siddha Ashram a été fondé par Naradananda

 

Naradananda Swami (1958) est un yogi kriya. Enfant, il est attiré par la voie spirituelle et fait l’apprentissage de nombreuses disciplines spirituelles. Il étudie le sanskrit et la philosophie et à quatorze ans est initié Swami (moine) par ParamahansaLakshmananda.

Plus tard, il rencontre son maître Swami Shivom Tirth, qui l'initie au Chemin de la Shakti. C’est le début d'une purification intense par laquelle il passe pendant des années, dans le silence et la solitude. Il se retire dans la jungle, dans des grottes et des lieux de puissance. 

Depuis lors, Swami Naradananda est en permanence dans un état de conscience supérieure, en intense paix intérieure . Il rayonne de joie.

En 1990, il fonde l'ashram Siddha sur les rives du fleuve Shipra à Ujjain, l'une des quatre villes saintes de l'Inde. Là, il met au point un processus alchimique de solidification du mercure. L'énorme lingam de Shiva de mercure dans son ashram est unique en son genre et selon les écrits, des plus puissants outils de stabilisation de l'esprit.

Swami Naradananda fait des recherches sur l'Ayurveda et la préparation de médicaments dans son ashram. Il fonde une école pour enfants et une école pour jeunes prêtres indiens.

Par ailleurs, il guide des centaines de ses étudiants (à l'est et l'ouest) d'une manière simple mais heureuse, grâce à sa douceur, sa présence joviale et ses sages paroles. 

En étant connecté de manière absolue à sa conscience supérieure, il encourage cet état d'être tout autour de lui.

 

La ville d’Ujjain

 

A l'ouest du Madhya Pradesh, Ujjain, ville sainte et de pèlerinage pour des millions d'hindous, est un lieu remarquable. Une grande variété de temples peuvent y être visités, avec d'autant plus de plaisir que l'accueil ne pose aucun problème et que l'étranger peut même y être invité à pénétrer dans le sanctuaire intérieur de la divinité, ce qui n'est pas si fréquent en Inde. Intérêt complémentaire : l'aspect des statues divines peut revêtir des formes inattendues, bien différentes des canons habituels. L'ambiance des temples est prenante, mais l'on passera en fait peu de temps pour en détailler l'architecture car, si les statues sont souvent fort anciennes, elles sont abritées dans des temples qui, au fil des siècles et des destructions, ont été reconstruits à plusieurs reprises.    Rappelons un peu l'histoire d'Ujjain.                                   Du 10 ème au 13 ème siècle, la dynastie des Paramâra fit la renommée de cette région du Mâlvâ. A cette époque, Ujjain fut un centre culturel et administratif important. Mais les invasions musulmanes culminèrent avec la destruction du temple de Mahakaleshvar en 1235, et cette région passa sous l'autorité du sultanat de Delhi.                                                                             Plus tard, au 18 ème et 19 ème siècles, la dynastie hindoue des Marâtha laissa des monuments d'architecture sobre.                                                                                                              

Nous pourrons donc visiter différents temples tels que le temple de Mahakaleshvar , le temple de Shri Bade Ganeshji, le temple de Shri Kal Bhairav...

Convention et fiche d'inscription
Return Again - Shaina Noll
00:00 / 00:00